En hiver, les batteries sont mises à rude épreuve car elles sont très sollicitées : phares, chauffage, sièges chauffants… et les basses températures réduisent leurs performances.
Si votre voiture n’a pas roulé depuis quelques temps, si votre batterie est fatiguée ou si vous avez laissé les phares allumés toute la nuit vous pouvez vous retrouver avec une batterie à plat. Dans ce cas, que pouvez-vous faire ? Plusieurs possibilités : appeler un dépanneur, prendre les transports en commun (dépêchez-vous ! Vous allez louper la réunion…;)) ou trouver un autre automobiliste (surnommé « votre sauveur ») qui acceptera de vous aider à démarrer votre voiture à l’aide de câbles de démarrage. Nous allons étudié ce troisième cas.

Les câbles de démarrage, késako ? Deux câbles, un noir (pour le négatif) et un rouge (pour le positif) avec à chaque extrémité une pince qui permet de relier la batterie défectueuse et la batterie en état de marche. Personnellement, je les ai acheté en grande surface pour 15,90€ (je vous précise le prix au cas où vous n’auriez pas vu les deux étiquettes !! lol) Les câbles de marque sont plus chers mais globalement vous pouvez vous en sortir pour 20 – 40€. Ce qui est important c’est de les choisir assez long (3,50 mètres c’est pas mal) et surtout épais (25mm2) afin de réduire les échauffements.

ous avez de la chance, « votre sauveur » a des câbles de démarrage dans son coffre!! Il peut donc approcher sa voiture de la vôtre sans la toucher et couper le moteur. Ensuite c’est le moment de sortir les câbles et de suivre la procédure suivante :

1/ Ouvrir le capot, repérer les batteries sur les deux véhicules et enlever si besoin les protections plastiques rouges qui protègent les cosses positives

2/ Brancher le câble rouge sur la borne + de votre batterie (batterie à plat) puis sur celle de « votre sauveur » (batterie chargée)